Liens

Stéphanie Riant, biographe familiale

Le temps passe, et avec lui s’en vont les derniers témoins de la guerre. Il faut pourtant que les témoignages de cette période charnière de notre Histoire parviennent aux générations qui n’ont pas vécu ces évènements.
Le travail des Historiens est indispensable mais insuffisant quand il s’agit de rendre à chacun sa place dans l’Histoire humaine.
Écrire sa vie sert la mémoire des siens et des hommes.
C’est à la fois confier son histoire à ceux que l’on aime, transmettre le témoignage d’une expérience et d’une époque, et contribuer à la connaissance de l’Histoire par des anecdotes personnelles.
Qui mieux que les témoins directs peuvent transmettre leur témoignage, certes partiel, mais incontestable ?
Seuls leurs mots peuvent évoquer les situations dramatiques, drôles, absurdes, incroyables qu’ils ont traversé. Seuls, leurs mots peuvent traduire l’émotion de ce qu’ils ont vécu.
Ce que les livres d’histoire évoquent rarement.

En prenant chair, ces souvenirs illustrent la souffrance endurée, la résistance des esprits et le triomphe de la liberté. C’est à leur lecture que les jeunes générations saisissent le véritable sens de ces événements et peuvent ensuite œuvrer pour la paix.

Stéphanie Riant est journaliste. Elle consacre une partie de son activité à recueillir la mémoire des familles. Elle pourrait devenir la traductrice de ceux d’entre vous qui n’osent pas se confier ou qui ne savent pas comment s’y prendre, la main qui tient le stylo ou plutôt qui se sert d’un ordinateur pour vous aider à mettre noir sur blanc vos souvenirs et vos paroles. Les vôtres, uniques et dans le respect de votre expression personnelle.

Vous pouvez vous mettre en relation avec Stéphanie Riant
stephanie.riant@hotmail.fr